GPECT

Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriale

 

QUATRE FILIÈRES PRIORITAIRES

ÉTUDE DES EMPLOIS A ENJEUX DANS LES FILIERES IMPACTÉES PAR LES JOP 2024 A MARSEILLE ET DANS LES BOUCHES-DU-RHONE - Juin 2020

Les JOP 2024, avant tout événement sportif de portée internationale, est également un événement touristique d’envergure, facteur de développement économique. Celui-ci constitue une opportunité dont le volet emploi se doit d’être anticipé et soutenu malgré la crise sanitaire actuelle.

A travers l’opportunité des JO 2024, l’enjeu est de contribuer à la fois à la pérennité des emplois sur le territoire et à l’insertion professionnelle durable des personnes. Si les emplois directement liés aux jeux représentent un enjeu limité au regard de la part des travaux engagés localement et des épreuves se déroulant à Marseille, le contexte local mérite une attention particulière quant aux secteurs économiques mobilisés pour les jeux.

En 2018, le Centre de Droit et d’Économie du Sport (CDES) et le cabinet AMNYOS ont réalisé pour le compte de Paris 2024 une étude de « cartographie des emplois directement mobilisés par l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 ». Cette étude, qui a été remise en mars 2019, évalue à 150 000 emplois directs l’impact des jeux sur le plan national.

Dans ce contexte, la Maison de l’emploi de Marseille a considéré comme particulièrement pertinent un prolongement à l’étude nationale afin d’identifier plus précisément les volumes et enjeux des familles de métiers mobilisés à l’échelle du département des Bouches-du-Rhône.

Télécharger l’étude

UNE APPROCHE : LE PARTENARIAT

Le partenariat est la seule façon de produire du diagnostic pertinent et une connaissance exhaustive, de poser des stratégies adaptées, de mobiliser les acteurs de terrain pertinents.
La démarche de GPECT conduite par l’équipe de la Maison de l'Emploi de Marseille prend appui sur des réseaux de partenaires constitués des :

  • acteurs institutionnels en charge des orientations stratégiques du territoire en matière de développement économique et d’emploi ;
  • entreprises, confrontées à des besoins et dont le développement repose sur la mobilisation d’une main d’oeuvre compétente ;
  • acteurs opérationnels de l’emploi et du développement économique, seuls à même d’identifier les entreprises et les demandeurs d’emploi et d’en organiser la rencontre durable.

UNE MÉTHODE : UNE ORGANISATION, DES DOMAINES

Chaque filière a ses spécificités, ses fonctionnements propres. La méthodologie déployée doit s’adapter. Mais depuis 2014 les techniciens de la Maison de l'Emploi de Marseille conduisent la démarche de GPECT selon une méthodologie désormais éprouvée qui permet de conjuguer temps de construction, réponse opérationnelle et évolution des pratiques du territoire.

Organisée en comité de pilotage et en instances techniques, la démarche de GPECT se décline en domaines d’actions. Le comité de pilotage a un rôle stratégique. Il valide les orientations proposées par les instances techniques de chaque démarche filière. Il suit les travaux et réoriente, il affecte les interventions de chaque partenaire.
Il y a autant d’instances techniques que de filières et de domaines d’actions.

Les domaines d’actions répondent aux enjeux identifiés, à savoir :

  • sécurisation des parcours professionnels ;
  • accompagner les entreprises et les actifs ;
  • faire évoluer l’offre territoriale.